Le blogue
Sinistar
Nouvelles

Experts en sinistre : travailler à son compte ou pour un assureur?

Par Margot Boudreau|7 min|juin 2022

Renseignez-vous sur les avantages et les inconvénients de toutes les formes d’emploi d’expert en sinistre.

Que vous soyez nouvellement arrivé sur le marché ou que vous songiez à réorienter votre carrière, il est tout à fait normal de vous poser des questions sur les différentes avenues de votre métier d’expert en sinistre.

Vaut-il mieux mettre votre expertise au service d’un assureur ou bien travailler à votre compte et offrir vos services en tant qu’expert en sinistre public?

Chacune de ces options a ses avantages et ses inconvénients, que vous pourrez découvrir tout au long de cet article.

Expert en sinistre salarié

L’expert en sinistre qu’on dit « salarié » travaille à l’emploi d’une compagnie d’assurance. Il est donc un employé de cette compagnie.

Lorsqu’un assuré de cette compagnie est victime d’un sinistre, l’expert en sinistre salarié est mandaté par son employeur pour estimer les dommages et négocier le règlement. Le tout, pour calculer l’indemnité à laquelle l’assuré a droit.

Que fait l’expert en sinistre salarié?

Dans le cadre de son travail au service d’une compagnie d’assurance, l’expert en sinistre salarié intervient tout de suite après un sinistre pour mener son enquête.

Ses tâches principales sont les suivantes :

  • Enquêter sur les causes du sinistre et inspecter les lieux
  • Valider les protections incluses dans le contrat d’assurance du sinistré
  • Étudier le rapport de police et tout autre document pertinent
  • Prendre connaissance de l’inventaire des biens du sinistré
  • Recueillir la déclaration du sinistré (et celle des témoins, si applicable)
  • Estimer les dommages et les pertes subies par le sinistré
  • Négocier l’indemnisation et régler la réclamation

Avantages et inconvénients

Comme tout emploi, le rôle d’expert en sinistre salarié a ses avantages et ses inconvénients.

Voici les avantages à travailler comme expert en sinistre salarié :

  • Sécurité financière. En tant qu’employé, vous recevez un salaire de façon régulière.
  • Possibilités d’avancement. Vous pouvez grimper les échelons au sein de la compagnie. Ou encore, toucher à différentes branches du métier.
  • Apprentissage en continu. L’employeur est responsable de vous fournir les formations nécessaires pour que vous restiez à jour dans votre domaine.

Et parce qu’il faut bien en parler, voici les inconvénients à travailler comme expert en sinistre salarié :

  • Choix d'horaires et de congés. En tant que salarié au service d’une compagnie, c’est votre employeur qui a le dernier mot sur la façon dont vous gérez votre horaire. Mais aussi, sur les jours de vacances que vous pouvez prendre.
  • Monotonie et intérêts. Même si, la plupart du temps, votre employeur voudra faire en sorte de garder son équipe heureuse et motivée, c’est lui qui choisit les mandats sur lesquels vous travaillez. Parfois, cela peut être moins stimulant.

Expert en sinistre public

Selon les derniers recensements, sur plus de 3000 experts en sinistre exerçant au Québec, on ne compte qu’une trentaine d’experts en sinistre publics.

Ceux-ci sont mandatés par l’assuré après qu’il a subi un sinistre. L’expert en sinistre public doit veiller à défendre ses intérêts auprès de sa compagnie d’assurance.

Il vient aussi en aide au sinistré pour remplir efficacement chacune des étapes de sa réclamation.

Que fait l’expert en sinistre public?

À titre de travailleur autonome, l’expert en sinistre public intervient dès qu’il est engagé par son client, le sinistré.

Ses tâches principales sont les suivantes :

  • Faire des rapport de façon régulière à son client quant au statut du dossier
  • Soutenir son client en l’aidant à documenter sa réclamation et à faire l’inventaire de ses biens
  • Aider son client à prendre des décisions éclairées tout au long du processus de réclamation
  • Informer son client quant à l’avancement des travaux de restauration (si applicable)
  • Informer son client des résultats de l’enquête menée par l’expert en sinistre de l’assureur et de toute offre de règlement
  • Négocier l’indemnisation au nom de son client avec l’expert en sinistre mandaté par l’assureur

Avantages et inconvénients

Tout comme être expert en sinistre salarié, travailler à son compte a ses avantages et ses inconvénients.

Voici les avantages à travailler comme expert en sinistre public :

  • Flexibilité d’horaire et congés. En tant que travailleur autonome, vous décidez de votre horaire et avez la possibilité de le modeler selon vos obligations et vos vacances.
  • Liberté et choix des mandats. Vous êtes votre propre patron et avez le pouvoir de décider si vous prenez un contrat ou non, puisque vous êtes la personne qui les choisit.
  • Entrepreneuriat. En tant que travailleur autonome, vous avez l’occasion de monter votre propre agence d’assurance.

Parce qu’il n’y a pas qu’un côté à la médaille, voici les inconvénients d’être un expert en sinistre autonome :

  • Fluctuation financière. En tant que travailleur autonome, vous n’avez pas de salaire fixe. Votre revenu dépend des contrats que vous réalisez, ce qui rend votre budget plus fragile.
  • Frictions avec les pairs. Bien que les deux visages du métiers soient aussi valables l’un que l’autre, la collaboration n’est pas toujours au point entre l’expert en sinistre de l’assureur et celui mandaté par le sinistré.

Salarié ou autonome : comment faire son choix?

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Tout dépendra de votre situation personnelle et de vos aspirations professionnelles. Cherchez-vous l’aventure ou la stabilité? Avez-vous l’ambition de grimper les échelons au sein d’une entreprise ou de mettre la vôtre sur pied?

En vous fiant aux « pour » et aux « contre » énoncés plus haut, vous serez en mesure de faire un choix éclairé.

Quelle que soit votre décision, vous trouverez certainement l’emploi qui vous convient sur le marché québécois!

Partager cet article

Lire plus d'articles

Sinistrés

Par Catherine Marmen|7 min|février 2023

Quels sont les principaux documents nécessaires au règlement d’un sinistre?

Vous êtes victime d’un refoulement d’égout, d’un vol ou d’un incendie? Vous avez certainement envie...

Nouvelles

Par Catherine Marmen|5 min|janvier 2023

Quelle est la formation minimale à suivre pour devenir expert en sinistre?

Vous êtes à la recherche d’une carrière stimulante et peu routinière? Vous aimeriez enquêter sur de...

Sinistrés

Par Margot Boudreau|5 min|janvier 2023

Assurance habitation : comment vous protège-t-elle en cas de sinistre?

Que ce soit pour protéger votre voiture, votre maison ou vous-même, souscrire une assurance vient d...

Sinistrés

Par Catherine Marmen|8 min|décembre 2022

Quoi savoir sur l'assurance habitation

Vous souhaitez souscrire une assurance habitation? Ou vous avez besoin de la renouveler? Grâce à ce...

Nouvelles

Par Margot Boudreau|4 min|novembre 2022

Location à court terme : les comptes à suivre sur les réseaux sociaux

Si vous évoluez dans le milieu de la location à court terme, que ce soit pour héberger des sinistré...

Sinistrés

Par Catherine Marmen|6 min|novembre 2022

Aide financière aux sinistrés : y avez-vous droit?

Saviez-vous que vous êtes peut-être admissible au programme d’aide financière du gouvernement du Qu...

Sinistrés

Par Catherine Marmen|3 min|novembre 2022

Les 9 meilleurs nettoyeurs après sinistre à Montréal

Vous avez été victime d’un dégât d’eau, d’un acte de vandalisme ou d’un incendie? Peu importe le ty...

Logements

Par Catherine Marmen|10 min|novembre 2022

Quels sont les frais engendrés par la location temporaire?

Vous pensez vous lancer dans la location temporaire. Mais connaissez-vous vraiment toutes les dépen...

Logements

Par Margot Boudreau|6 min|novembre 2022

Propriétaires : que faire si un de vos locataires vit un sinistre

Qu’on soit propriétaire occupant ou non, un sinistre dans un logement qui nous appartient n’est pas...