Le blogue
Sinistar
Logements

Location à court terme : 6 conseils pour réussir

Par Margot Boudreau|9 min|juin 2022

Découvrez comment devenir un pro de la location à court terme.

La location à court terme est une activité de plus en plus populaire auprès des investisseurs. Bien que très intéressante, cette source de revenus n’est pas sans effort.

Que vous soyez tenté par la location saisonnière ou les logements pour sinistrés, il est primordial d’être bien renseigné avant de se lancer.

Vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs logements et vous souhaitez vous lancer dans la location de courte durée?

Voici 6 conseils qui vous aideront à devenir un pro de la location à court terme.

1. Soyez réactif et disponible

En location de courte durée, la clientèle est rarement du genre à prendre son temps. C’est pourquoi vous devez être capable de répondre rapidement à ses demandes de renseignements. Autrement, vous risquez de voir vos clients potentiels vous délaisser au profit d’un autre fournisseur.

Pour assurer votre réactivité, vous pouvez d’abord installer sur votre téléphone les applications des plateformes de location que vous utilisez. Ainsi, vous recevrez une notification à chaque nouvelle demande.

Être réactif permet d’établir une relation de confiance avec votre locataire dès vos premiers échanges.

D’ailleurs, même si certaines plateformes envoient un message automatisé à la suite d’une réservation, on recommande d’envoyer un message personnalisé à vos clients une fois la transaction complétée. C’est toujours agréable de sentir qu’il y a un humain de l’autre côté de l’écran!

2. Soyez professionnel en tout temps

La location de courte durée n’est pas qu’une façon d’arrondir ses fins de mois. En offrant ce service, vous devenez un entrepreneur. Gérer un logement locatif demande de l’argent, de l’énergie et du temps.

Et comme dans n’importe quel rôle où vous devez faire du service à la clientèle, il y a des relations plus faciles que d’autres. Mais en tant que fournisseur de service, vous devez gérer vos interactions de façon professionnelle.

D’abord, vous pouvez envoyer un petit message à vos clients durant leur séjour pour vous assurer qu’ils passent un bon moment dans votre logement. Si un problème survient, faites tout en votre pouvoir pour le régler rapidement.

Un petit conseil : privilégiez les échanges par écrit et, au besoin, faites un récapitulatif de vos actions sous forme de message privé. Cela vous permet d’en garder une preuve.

Ensuite, mettez-vous dans la peau de votre client. Dans le cas des vacanciers, ils sont souvent loin de chez eux et souhaitent plus que tout passer un séjour sans souci. Quant aux sinistrés, ils traversent une période très stressante. Avec ceci en tête, ce sera plus facile pour vous de réagir avec compassion.

Les mauvaises critiques font mal dans ce domaine. C’est pourquoi le bon service à la clientèle est très important.

3. Sachez être vendeur… sans être trompeur

La première chose que regarderont vos clients potentiels sont les photos de votre annonce. Vous devez donc faire en sorte qu’elles mettent bien votre logement en valeur.

La première photo de votre annonce peut faire toute la différence. Choisissez-la donc avec soin. Voici quelques trucs pour prendre des photos à la fois flatteuses et authentiques :

  • À moins que votre téléphone ne possède un excellent appareil photo, privilégiez un véritable appareil.
  • Prenez vos photos quand l’éclairage naturel est optimal. Ça permet de montrer votre logement sous son meilleur jour.
  • Enregistrez vos images en haute résolution pour obtenir des photos de bonne qualité.

Ne tentez pas de « cacher » les aspects moins forts de votre logement. Par exemple, en utilisant un objectif grand angle, qui peut faire paraître une pièce beaucoup plus grande qu’elle ne l’est vraiment.

Usez de votre créativité en rédigeant le titre et la description de votre annonce. Mettez-y de la personnalité, sans pour autant vous écarter de la réalité.

S’il y a certains détails moins attrayants que vos futurs locataires devraient connaître, mentionnez-les sans insister. Finalement, ne promettez rien que votre logement ne peut offrir. Cela ne saura que vous nuire.

4. Soyez généreux sur les détails

Comme ils ne visiteront pas votre logement avant de signer le contrat, vos futurs clients ne peuvent se fier qu’à votre annonce pour faire leur choix.

Si vous vous contentez des informations de base, vos locataires potentiels passeront rapidement à l’annonce suivante. C’est pourquoi vous devez y mettre un maximum de détails.

Avant la réservation, permettez à vos clients d’imaginer leur séjour dans votre logement grâce à des détails pertinents. Nommez les différentes pièces, faites la liste des inclusions et commodités, et décrivez l’ambiance du quartier.

Après la réservation, assurez-vous que votre locataire a tout en main pour s’installer dans votre logement.

  • Quelle est votre adresse? Comment peut-on s’y rendre?
  • Y a-t-il un stationnement et si oui, où se trouve-t-il?
  • Où peut-on récupérer les clés?
  • Y a-t-il un couvre-feu à respecter?

En fournissant ce type de détails à vos locataires après la signature du contrat, vous évitez le stress de leur côté comme du vôtre.

5. Offrez un logement tout équipé

De nos jours, le Wi-Fi et la télévision câblée sont pratiquement le minimum à offrir à ses locataires. Toutefois, il existe plusieurs inclusions qui sauront faire la différence entre une location correcte et une location exceptionnelle.

Voici le genre de fournitures qu’on pourrait retrouver dans votre logement :

  • Un séchoir à cheveux
  • Un fer et une planche à repasser
  • Une bouilloire et une machine à café
  • Du shampooing et du savon
  • Un adaptateur de prise (si vous recevez des visiteurs d’autres pays)
  • Des chargeurs de téléphone et plusieurs fils
  • Un dispositif de diffusion (de type Chromecast ou Amazon Firestick)
  • Une chaise haute et une table à langer (si vous visez une clientèle familiale)

Côté mobilier, offrir un lit de bébé et un futon ou un canapé-lit peuvent certainement faire sortir votre hébergement du lot. Notamment, pour ceux qui comptent y loger à plusieurs.

Pour en savoir plus :

Location temporaire : comment préparer votre logement

Comment rendre votre logement temporaire plus accueillant

6. Soignez votre hospitalité

En mettant le pied dans le domaine de la location à court terme, vous avez pour concurrents non seulement les autres propriétaires de logement, mais aussi les hôtels, les auberges, les bed & breakfast et tout autre service d’hébergement.

Le choix est immense et votre offre peut facilement se perdre dans la masse. Comment capter l’attention des nouveaux clients et viser une seconde réservation de vos clients actuels?En offrant une hospitalité hors du commun.

Peaufinez chacun de ces détails afin de vous attirer des témoignages positifs :

  • Le confort. Les divans, les coussins, les oreillers et les matelas doivent être confortables si vous voulez laisser une bonne impression.
  • La propreté. Du sol aux comptoirs en passant par les vitres, les lavabos, les électros, la cuvette, tout doit être d’une propreté impeccable. N’hésitez pas à faire affaire avec un service de nettoyage.
  • La décoration. Donnez de la personnalité à votre logement avec une déco soignée, sans accessoires personnels.
  • Les petites attentions. Laissez à vos locataires un guide des activités à faire dans la région. Ou encore, une liste des « trésors cachés » de votre quartier : restos, cafés, boutiques à visiter.

Et pourquoi ne pas ajouter un panier de délices locaux sur la table de la salle à manger?

Pour en savoir plus :

9 trucs pour accueillir des locataires comme un pro

À propos de Sinistar

Sinistar est la plus grande communauté d’hôtes offrant des logements temporaires aux sinistrés.

Inscrivez votre logement sur la plateforme Sinistar et rejoignez des centaines de personnes à la recherche d’un endroit où s’installer pendant les travaux après sinistre à leur domicile.

Partager cet article

Lire plus d'articles

Logements

Par Catherine Marmen|6 min|septembre 2022

Location à court terme : devez-vous prendre une assurance supplémentaire?

De nombreuses personnes ne savent pas que la location à court terme peut avoir un impact sur leur a...

Nouvelles

Par Catherine Marmen|6 min|septembre 2022

Les formations continues à suivre en tant qu’expert en sinistre en 2022

Vous êtes expert en sinistre depuis de nombreuses années? Vous venez plutôt de commencer votre carr...

Nouvelles

Par Isabelle Ladouceur-Séguin|3 min|août 2022

Une nouvelle façon de chercher un logement après un sinistre

Pourquoi se relocaliser à des kilomètres alors que des logements meublés et équipés sont disponible...

Logements

Par Margot Boudreau|9 min|juin 2022

Location à court terme : 6 conseils pour réussir

La location à court terme est une activité de plus en plus populaire auprès des investisseurs. Bien...

Nouvelles

Par Margot Boudreau|7 min|juin 2022

Experts en sinistre : travailler à son compte ou pour un assureur?

Que vous soyez nouvellement arrivé sur le marché ou que vous songiez à réorienter votre carrière, i...

Sinistrés

Par Catherine Marmen|9 min|juin 2022

Réclamation après sinistre : connaissez-vous vos droits?

Lorsqu’un sinistre survient, on a souvent beaucoup de choses à gérer pour régler la situation. Et m...

Sinistrés

Par Catherine Marmen|8 min|juin 2022

Comment prévenir les sinistres à la maison

Saviez-vous que vous pouvez éviter certains sinistres? Il vous faut simplement adopter de bonnes me...

Nouvelles

Par Margot Boudreau|5 min|juin 2022

Experts en sinistre : où trouver votre prochain emploi

Quand vient le temps de trouver un emploi, il peut être difficile de savoir où chercher. Vous êtes ...

Logements

Par Catherine Marmen|6 min|mai 2022

L’assurance habitation pour propriétaires de logements temporaires : Quoi savoir

De nombreux propriétaires de logements temporaires décident de souscrire à une assurance habitation...