Le blogue
Sinistar
Sinistrés

Quoi faire après un sinistre si vous êtes assuré

Par Isabelle Ladouceur-Séguin|9 min|novembre 2021

Vous avez été victime d’un sinistre? Voici les démarches à faire auprès de votre assureur.

Après un sinistre, faire une réclamation à votre assureur peut être source de stress. Mais ce n’est pas le moment de précipiter les choses! En effet, la moindre erreur peut vous coûter cher. Il vaut donc mieux prendre le temps de tout faire dans les règles de l’art.

Cet article décrit les grandes étapes à suivre pour réclamer les protections de votre assurance habitation. Il vous donne aussi des astuces pour tirer le maximum de votre couverture.

Gardez toutefois en tête que chaque situation est unique. Votre cas pourrait donc varier un peu par rapport à ce qui est décrit ici.

Étape 1 : Appelez votre assureur

Dès que possible, appelez votre compagnie ou votre courtier d’assurances. Expliquez la situation en donnant le plus de détails possible. Puis, voyez si votre assureur peut envoyer une compagnie de nettoyage d’urgence chez vous. Dans ce cas, vous avez le droit de fixer un montant maximal pour le nettoyage.

Étape 2 : Limitez les dégâts

Si le sinistre risque de faire plus de dommages, votre contrat d’assurance vous oblige à tout faire pour les limiter. Par exemple, en cas de dégât d’eau, faites ce que vous pouvez pour l’assécher et prévenir les moisissures.

Si vous avez besoin d’aide et ne pouvez pas joindre votre assureur, appelez vous-même une entreprise de nettoyage d’urgence. Si vous devez jeter des biens, prenez-les d’abord en photo. Cela va vous aider à les réclamer comme pertes.

Attention : en cas de feu, vous devez attendre l’autorisation des pompiers (département de sécurité incendie de votre municipalité) avant d’entrer chez vous.

Étape 3 : Faites les travaux d’urgence

Au besoin, faites des travaux temporaires pour protéger votre habitation. Pour cela, vous pouvez faire venir des restaurateurs après sinistre.

Attention : ne faites pas de réparation permanente sans d’abord en informer votre assureur.

Votre assureur peut aussi envoyer lui-même une entreprise de réparation après sinistre. Dans ce cas, informez-vous sur :

  • Les travaux qu’ils vont faire. Assurez-vous qu’ils sont couverts par votre contrat d’assurance. Si des matériaux doivent être remplacés ou démolis, gardez un échantillon de chacun. Cela va faciliter votre réclamation.
  • Le coût du service. Vous êtes protégé seulement jusqu’à un certain montant (votre « montant d’assurance »). Pour éviter de le dépasser et de devoir payer vous-même la différence, vérifiez toujours les coûts avant d’autoriser des travaux.

Si possible, essayez de garder une trace écrite de toutes les démarches. Et ce, tout au long du processus de réclamation. Par exemple, chaque fois que vous appelez votre assureur ou un fournisseur de services, faites un suivi par courriel. Dans votre message, résumez ce sur quoi vous vous êtes entendus. Cela aide à prévenir les malentendus.

Étape 4 : Consultez votre expert en sinistre le plus vite possible

Votre assureur assigne un expert en sinistre à votre dossier. Son rôle est de vous guider dans le processus de réclamation. C’est lui qui :

  • enquête sur ce qui a causé le sinistre
  • valide les protections que votre contrat d’assurance inclut
  • examine les documents pertinents (rapport de police, inventaire des biens volés ou endommagés, etc.)
  • reçoit votre déclaration et celles des témoins, s’il y en a
  • estime les pertes et les dommages que vous avez subis
  • règle la réclamation

Cela dit, vous pouvez aussi décider de faire appel à un expert en sinistre « public ». Dans ce cas, c’est vous qui le mandatez, à vos frais. Contrairement à celui de votre assureur, l’expert en sinistre public ne peut pas régler votre réclamation. Cependant, il peut :

  • Négocier à votre place avec l’expert en sinistre de votre assureur.
  • Faire des tâches que l’expert en sinistre de votre assureur ne fait pas. Par exemple, l’inventaire de vos biens (voir l’étape 5).

Étape 5 : Faites l’inventaire de vos biens

Vous êtes responsable de prouver vos pertes à votre assureur. Pour cela, vous devez en faire l’inventaire complet. Et ce, avec le plus de preuves possibles. Par exemple :

  • Photos
  • Factures
  • Certificat de garantie du fabricant

Pour en savoir plus : Comment faire l’inventaire de vos biens après un sinistre

Vous pouvez faire votre inventaire dès le début de votre réclamation. Celle-ci détaille, preuves à l’appui :

  • les pertes que vous avez subies
  • les dépenses que vous avez encourues

À partir de votre réclamation, l’expert en sinistre calcule l’offre de règlement. C’est-à-dire le montant offert pour vous indemniser. Il repose sur les protections, les limites et les exclusions prévues à votre contrat d’assurance.

Lisez attentivement l’offre de règlement pour voir si elle vous convient. Sinon, vous pouvez la négocier avec votre expert en sinistre. Une fois l’offre acceptée, l’expert en sinistre règle la réclamation. L’assureur peut alors payer les fournisseurs de services directement ou vous rembourser si vous avez avancé des fonds.

Attention : dites à votre assureur si vous êtes satisfait des travaux avant qu’il paie pour les services.

Étape 6 : Trouvez un logement temporaire

Si vous devez quitter votre domicile durant les travaux, il faut chercher un logement temporaire. Et ça n’a pas besoin d’être une chambre d’hôtel! De nos jours, les sinistrés ont accès à des logements meublés et équipés sur mesure.

Cela dit, avant d’encourir des frais de relocalisation, assurez-vous que votre assureur considère votre logement comme inhabitable. Autrement, il pourrait refuser de vous rembourser. En général, un logement est considéré inhabitable si aucune salle de bains n’est accessible, par exemple. Ou encore, s’il n’y a pas d’endroit où dormir sur place.

Trouver un logement temporaire après un sinistre : trucs et astuces

Étape 7 : Choisissez un entrepreneur

Une fois que vous avez validé vos protections avec votre expert en sinistre, il est temps de choisir un entrepreneur. C’est lui qui fera les travaux de réparation ou de reconstruction à votre domicile.

Votre assureur pourrait vous suggérer un entrepreneur avec qui il a une entente. Sachez toutefois que le choix final vous revient.

Lorsque vous aurez décidé, demandez un devis à l’entrepreneur. Puis, vérifiez si les coûts et les échéances sont réalistes. Aussi, validez auprès de votre expert en sinistre si les montants concordent avec votre couverture d’assurance. Une fois que vous vous êtes entendus sur les modalités du règlement, vous pouvez autoriser les travaux.

Notez que vous pouvez choisir de faire les travaux vous-même. Dans ce cas, informez votre assureur avant de commencer. Vous devez aussi lui fournir un estimé des coûts et le faire approuver avant le début des travaux.

Surtout, prenez soin de vous

Un sinistre est une dure épreuve à traverser. Vous devez peut-être faire le deuil de souvenirs précieux ou même de votre chez soi. Il est donc tout à fait normal de vous sentir découragé devant l’ampleur du processus de réclamation.

Mais sachez que vous n’êtes pas seul! Votre expert en sinistre, vos proches et d’autres intervenants sont là pour vous aider. N’hésitez pas à vous tourner vers eux en cas de besoin.

Bon courage!

Ressources utiles

Chambre de l’assurance dommages : Quoi faire, étape par étape

Croix-rouge canadienne : Services en cas de sinistre et d’urgence au Québec

Partager cet article

Lire plus d'articles

Sinistrés

Par Catherine Marmen|5 min|mai 2022

Quand chercher un logement temporaire après un sinistre

Vous avez subi un sinistre et pensez devoir quitter votre résidence? Si vous êtes assuré, votre ass...

Sinistrés

Par Margot Boudreau|13 min|mai 2022

Le guide du sinistré : tout savoir sur le processus de réclamation

Quand on vient de subir un sinistre, le processus de réclamation peut sembler bien compliqué et les...

Logements

Par Catherine Marmen|7 min|avril 2022

Location temporaire : Devriez-vous faire appel à un service de conciergerie?

Avez-vous l’impression que la vie va souvent trop vite? Personne n’a de baguette magique pour arrêt...

Nouvelles

Par Catherine Marmen|5 min|avril 2022

Les matériaux de construction écologiques

De plus en plus de gens souhaitent construire ou rénover leur maison avec des matériaux écologiques...

Sinistrés

Par Margot Boudreau|7 min|avril 2022

Comment vous sentir comme à la maison dans votre logement temporaire

Après un sinistre, il est fréquent de devoir loger autre part de façon temporaire, le temps des rén...

Sinistrés

Par Catherine Marmen|6 min|avril 2022

6 signes à surveiller avant de louer un logement temporaire

Pour choisir le bon logement temporaire, il faut bien sûr identifier vos critères de recherche . Ma...

Sinistrés

Par Margot Boudreau|9 min|avril 2022

Comment faire l’inventaire de vos biens après un sinistre

Sans y jeter un œil, seriez-vous capable de nommer 20 objets qui se trouvent dans votre salon ? Dan...

Nouvelles

Par Isabelle Ladouceur-Séguin|6 min|mars 2022

Experts en sinistre : Les comptes à suivre sur les réseaux sociaux

Pour les experts en sinistre comme pour les autres professionnels, les réseaux sociaux peuvent être...

Logements

Par Isabelle Ladouceur-Séguin|10 min|mars 2022

Solutions de rechange à Airbnb : Les plateformes de location les plus populaires au Québec

Plus de 10 ans après la création d’Airbnb, la plateforme de location temporaire compte aujourd’hui ...